Retour en haut

Accueil

Forró na chuva

La vie ce n’est pas d’attendre que l’orage passe,
c’est d’apprendre à danser sous la pluie

  1. Fua na casa de cabra Forró na chuva 3:19
  2. Sanfona sentida Forró na chuva 2:51

Actualités

En attendant que la rage passe, nous continuerons de danser sous la pluie.

En attendant que la rage passe, nous continuerons de danser sous la pluie. Dimanche 28 octobre 2018. Une nouvelle coulée de boue secoue...

Nouveau site

Voici le tout nouveau site internet de Forró na chuva www.forronachuva.eu et ça commence à prendre forme. N’hésitez pas à nous faire des retours,...

Forró na chuva en quartet

Forró na chuva passe d’un trio à un quartet

De superbes moments musicaux partagés entre Forró na chuva et la violoniste Marion Bellec samedi dernier au Mamm douar! Le plaisir était tel...

Forró in the tree

Casamento da raposa

CD

Biographie

Forró na Chuva,

littéralement le « forró sous la pluie », c’est l’expression de la musique populaire
brésilienne sous le ciel de Bretagne. Dans le Nordeste brésilien, berceau de cette danse traditionnelle, la pluie est particulièrement attendue, et c’est la fête quand elle finit par arriver.

Symbole de vie, de fertilité, la pluie est une denrée précieuse que nous avons trop tendance à bouder, accusant les mauvais chanteurs de l’avoir engendrée, sans toujours nous apercevoir de la chance que nous avons de vivre en sa compagnie…
« La vie, ce n’est pas d’attendre que l’orage passe, c’est d’apprendre à danser sous la pluie. » Partant du principe enseigné par Sénèque, Forró na Chuva a vu le jour en septembre 2017, quand Aline et Julian, vieilles connaissances, se sont retrouvés par hasard en Centre-­Bretagne après une dizaine d’années sans nouvelles.

Accordéoniste et percussionniste passionnés par les cultures, musiques, chants, danses et traditions brésiliennes, ils commencent à jouer ensemble, rapidement rejoints par Léo, un musicien brésilien chevronné frottant les cordes de sa rabeca par monts et par vaux à travers l’Europe, le Brésil et la France entière. C’est justement un problème de transport entre les Alpes ­Maritimes et la Bretagne, un jour de concert à l’automne 2018, qui a contraint le trio à chercher en urgence une remplaçante pour Léo, resté bloqué dans le Sud. C’est ainsi qu’a débarqué Marion, violoniste, qui venait de découvrir le forró peu avant. En une journée, elle a ingurgité une bonne partie du répertoire, assuré la prestation,… et a finalement assez naturellement intégré le groupe, devenu quatuor !

Léo Corrêa et sa rabeca avec Forró na chuva

Léo Corrêa

Rabeca / Chant / Percussions

Musicien, compositeur et luthier brésilien,

Léo Corrêa commence la musique au Conservatoire Beethoven à São Paulo en 1985. Il découvre ensuite le rabeca, un violon traditionnel du Nordeste brésilien, et entreprend des recherches autour de la musique traditionnelle nordestine.
Il sort en 2012 le CD Pimenta com Pitu, joue cette même année avec Mundo Fuá et fait partie du spectacle Dias de Lua, honoré du prix Funarte Centenário Luiz Gonzaga. En 2013, il forme le groupe Léo Corrêa e o Terno de Primeira. En 2015, il reçoit le prix PROAC pour le spectacle Canteiro de Obras (Cia Brasilica).

En septembre 2015, Léo arrive en France. Il réalise des projets tel que Baraùna et Forró de Rabeca pour emmener la musique et la culture de la rabeca aux quatre coins de l’Europe (France, Allemagne, Angleterre, Pays­Bas, Italie…). Lors d’une de ces tournées il rencontre les bretonnes du Trio Bacana et forme Léo Corrêa e o Forró Bacana. C’est dans la lignée de cette dynamique bretonne et de la rencontre avec Aline et Julian que s’est formé Forró na Chuva.

Aline Le Masson et sa sanfona (accordéon) avec Forró na chuva

Aline Le Masson

Accordéon / Chant / Percussions

Musicienne intervenante de formation,

Aline a très vite été emportée par son accordéon vers le Nordeste du Brésil où baião, xote, arrasta­pé et autres forró balancent les soufflets comme nulle part ailleurs. Après un an et demi passé sur place à baigner dans les musiques traditionnelles nordestines, elle est revenue s’installer en Bretagne où la chanson brésilienne lui a inspiré la création de groupes comme Comadres do Forró, Quarteto Canoa, et aujourd’hui Forró na Chuva.

Musicienne intervenante en milieu scolaire pendant cinq ans, elle a accompagné de nombreuses classes dans la découverte et la réalisation de projet autour de la chanson et des percussions brésiliennes. Vivant aujourd’hui uniquement de ses représentations musicales, elle se produit aussi avec un duo de chansons françaises, elle intervient dans les maisons de retraites avec un répertoire de chansons en français comme en breton et se produit également avec le collectif « Les Pieds dans l’Bal » qui anime des bals breton et bals du monde.

Julian Biblocq et son zabumba avec Forró na chuva

Julian Biblocq

Percussions / Chœurs

Percussionniste et pédagogue passionné par les percussions brésiliennes,

Julian a commencé à taper sur sa batterie à onze ans. Il ne s’est plus arrêté de percuter, percuter et percuter encore… D’abord partie prenante de différents groupes de rock/jazz­rock, il a ensuite pratiqué les percussions sénégalaises durant trois années avant d’en passer trois autres aux percussions mandingues.

En 2000, il découvre le samba, qu’il enseigne depuis 2001. Il est depuis 2002 le mestre de la batucada Répercussions à Auray. Il a dans le même temps enchaîné les groupes, les styles et les projets : les Sélénites (trio clownesque de rue), l’Usine à canards, l’OVNI fanfare (funk), My sparkling groovy shoez (funk), Satap (maracatu), Sambalélé, et autres pagodes, Luz da madrugada (bossa nova), Forrobodo (forró), Carlos Nunes (maracatu/celtique) et d’autres formations variées pop, rock, jazz et variété. Il intervient depuis 2008 dans les écoles pour enseigner les percussions d’objets et les percussions corporelles.

Marion Bellec et son violino (violon) avec Forró na chuva

Marion Limosino

Violon / Choeurs / Percussions

Marion débute le violon à l’âge de sept ans.

Dès l’enfance elle est baignée par les musiques traditionnelles modales. Après une solide formation de dix ans au Conservatoire National de Région de Tours, elle obtient son diplôme de Musicienne Intervenante en milieu scolaire, et c’est pendant sa formation qu’elle rencontre les rythmes brésiliens. Pendant prêt de vingt ans, elle pratique le violon traditionnel breton et irlandais au sein du groupe Kilhan et de formations diverses.

Elle intègre en 2016 la Batucada Répercussion et y rencontre Julian, le mestre. Ce dernier lui fait découvrir le Forró et c’est une révélation : un vrai coup de foudre. Influencée par la musique de Nicolas Krassik et de groupes tels que Quarteto Olinda, elle remplace d’abord, puis rencontre Léo sur scène au sein de Forró na Chuva. La fusion magique des 8 cordes frottées de la rabeca et du violon la guide définitivement vers cette musique contagieusement entraînante, qu’elle s’empresse de s’approprier.

Les événements à venir.

Pour ne pas rater un concert ou autre événement de Forró na chuva, inscrivez-vous à la newsletter.

Pas d'événements prévus pour le moment !

Les événements passés.

Pour ne pas rater un concert ou autre événement de Forró na chuva, inscrivez-vous à la newsletter.

  • Aug21 Erdeven
  • Jul14 Plouézec
  • Jul13 Séné
  • Jul12 Mamm douar Auray
  • Jun16 Hermonville
  • Jun15 Blesmes
  • Jun14 Reims
  • Jun13 Paris
  • Jun12 Rennes
  • May24 Monterblanc Parvis de la médiathèque
  • Nov01 Bistrot chez Louisa
  • Oct13 Bal forró à Bubry
  • Oct06 Mamm Douar
  • Oct05 Le champ commun
  • Sep09 Les guinguettes
  • Aug25 Fête des timbrés
  • Aug11 Café crème
  • Aug03 Le village de Conomor

Contact

Formulaire de contact

Besoin d’un renseignement ? 

Abonnez-vous à notre feuille de chou!

© Powered by Julian web